Le jardin de l’arbre qui pleure

El jardin del arbol de lagrimas

Installation 2013

Festival international des jardins d’Allariz (Espagne)

 

En collaboration avec Pedro Marzorati 

Ce jardin inspiré de deux légendes locales est constitué d’une sculpture centrale en forme d’arbre, construit à base de planches de bois, dans lequel un système de vaporisation crée un nuage de brume à intervalle régulier, formant un feuillage éphèmaire, le temps pour le visiteur de formuler son voeu. 

L’arbre prend plusieurs significations, arbre protecteur il poétise également des problématiques environnementales importantes. L’ensemble du jardin est marqué par la présence et l’action humaine. Tas de bois, portions de troncs coupés au sol, arbre en planches, ici comme dans de nombreuses légendes, de la destruction nait l’espoir et la renaissance. La prairie pousse dans le jardin, les troncs sont supports de plantations, la nature reprend ses droits sur le bois coupé de l’arbre.